/Le carnivore écolo : nos bons plans shopping
guide viande ecolo

Le carnivore écolo : nos bons plans shopping

Un burger en terrasse, un barbecue estival, ou une dinde à Noël : délicieux, mais culpabilisant quand on sait que l’élevage émet plus de GES que les transports. Quelles options pour les allergiques au tofu ?

Préférez la qualité à la quantité

C’est bon pour la planète, le porte-monnaie, et la santé ! 10g de viande rouge et 80g de viande blanche par jour, c’est la recommandation nutritionnelle de la Harvard Medical School. D’après un rapport du GIEC, si les consommateurs occidentaux se tenaient à ces portions, cela suffirait à réduire de 36% les émissions GES de l’élevage, et de 8,5% les émissions GES totales.

Passez au poulet rôti

Apitoyée par les dilemmes des carnivores, l’association EWG a évalué le cycle de vie des protéines animales pour éclairer leurs choix. Verdict : s’il faut n’en garder qu’un, c’est le poulet rôti. Le pavé de poisson sauvage passe encore, s’il ne s’agit pas d’une espèce menacée.
Par contre, laissez tomber les tajines d’agneau (le plus polluant !), burgers pur bœuf, et côtes de porc. Et dans la foulée, limitez le fromage (13,2kg de CO2 par kg).

Privilégiez les élevages alternatifs

Ecologie et bien-être animal vont souvent de pair ! Au point que les labels français et européens évaluent sans distinction l’impact environnemental, la qualité sanitaire, et le bien-être animal. Ces standards sont toujours préférables à ceux de l’élevage intensif ; mais ils diffèrent selon les animaux. Petit guide pour un caddie éco-responsable :
Poulet : Label Bio, Label Rouge, Label AOC Poulet de Bresse ; ou a minima la mention « élevé en plein air » – comme pour les œufs !
Poisson : Label Bio et Label MSC
Lapin : Label Bio
Si vous craquez pour la viande rouge, autant limiter les dégâts :
Porc : Label Bio et Label Rouge Plein Air
Bœuf et veau : Label Rouge et Label Bio
Agneau et mouton : Label Rouge et Label Bio

Consommez local

Dans le doute, un peu de bon sens ! Rencontrez les éleveurs de votre région au marché ou auprès d’une AMAP. En ville, de grands magasins bio tels que Naturalia, Biocoop, ou La Vie Claire se fournissent auprès de producteurs locaux. Et les technologies digitales font fleurir de nouveaux réseaux : La Ruche Qui Dit Oui organise la vente directe des éleveurs bio, à moins de 250km de leurs exploitations. Mention spéciale à Poiscaille, le circuit court poissonnier à Paris !