Hygiène du corps

La fin d’un mythe : 5 “astuces santé” à laisser tomber

verite astuces sante
0 Partages

Entre best-sellers santé, tendances Instagram, astuces de grand-mère, et conseils de votre meilleure amie, vous vous sentez dépassé.e ! Et si on commençait par faire le point sur les intox de la détox ?

Mangez à votre rythme

Votre maman insistait pour que vous preniez un bon petit-déjeuner, votre docteur préconise 3 repas par jour, votre coach préfère des mini-repas pour « booster le métabolisme ».

Et si vous mangiez à votre faim ? Le meilleur rythme est celui qui vous rassasie. Une alimentation structurée vous donne des repères, mais c’est à vous de les fixer. Ce qui compte, c’est une quantité limitée de calories de qualité :  si un fruit à 22h vous évite de vous lâcher sur le bacon le lendemain, inutile de culpabiliser !

Goûtez aux aliments naturels

Après les édulcorants, la tendance est aujourd’hui aux cures « détox » intenses et rébarbatives.

Et si vous arrêtiez de tricher ? Votre corps stocke autant les sucres de synthèse que les excès qui suivront votre détox express. Pour maigrir ou rester en bonne santé, votre corps a besoin de certaines graisses et sucres, de sel, de nutriments, et de variété ! Le mieux est de les lui apporter par une alimentation naturelle. Passez aux sucres bruts, faites la cuisine à partir d’aliments naturels et bio, et gérez vos apports sur le mois, tout en souplesse.

Restez raisonnable face aux « solutions miracles »

Face à un virus, une tisane fera plus de bien que des antibiotiques. Mais certains vont jusqu’à en déduire l’inutilité des médicaments et autres vaccins.

Et si vous gardiez votre esprit critique ? La santé au naturel aussi a ses limites ! Attention par exemple à n’utiliser que quelques gouttes d’huiles essentielles dans vos préparations : une trop grande quantité les rendrait toxiques. Ne comptez pas non plus sur les « superfoods » – baies de goji, açaï, et autres quinoa – pour vous protéger du cancer. Prendre sa santé en main, c’est aussi en parler avec son médecin.

Bougez léger

Faire du sport à jeun, pendant 45 minutes minimum, et en forçant à mort : no pain, no gain !

Et si vous vous écoutiez ? Adoptez un rythme que vous pourrez tenir sur le long terme, et même augmenter. Quelques minutes d’effort font déjà du bien à votre corps – c’est mieux que rien. A l’inverse, les courbatures n’indiquent pas tant un résultat qu’une blessure imminente. Avertissement spécial aux yogis : la souplesse se travaille sur le long terme. Choisissez un instructeur qualifié !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pourriez aimer