Soins & bien-être

3 Plantes médicinales sous-estimées

plantes medicinales
0 Partages

Avant la médecine moderne et les drogues synthétiques, il y avait santé par les plantes, et les civilisations anciennes savaient comment les utiliser stratégiquement pour traiter les maladies courantes et même les maladies mortelles.

Aujourd’hui, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 80% de la population mondiale utilise encore des remèdes traditionnels, y compris les plantes, comme traitements.

Entre-temps, la majorité des nouveaux médicaments (70%) disponibles aux États-Unis sont dérivés de produits naturels, principalement des plantes.

1. Menthe poivrée

La menthe poivrée offre des bienfaits pour le système respiratoire, y compris pour la toux, le rhume, l’asthme, les allergies et la tuberculose. Pour les problèmes digestifs, les capsules d’huile de menthe poivrée sont un médicament de premier choix, et l’huile de menthe poivrée est une alternative efficace aux médicaments comme le Buscopan pour réduire les spasmes coliques.

Elle peut aussi détendre les muscles de vos intestins soulageant les douleurs abdominales. L’inhalation de l’arôme de menthe poivrée peut améliorer la mémoire et soulager le stress, et l’huile de menthe poivrée agit comme expectorant et décongestionnant, et peut aider à dégager les voies respiratoires.

2. Camomille

La camomille est généralement consommée sous forme de thé pour calmer les maux d’estomac et favoriser un sommeil réparateur. En Allemagne, le gouvernement a même approuvé l’utilisation de la camomille pour réduire l’enflure de la peau et combattre les bactéries.

La camomille est un puissant anti-inflammatoire qui possède également des propriétés anti-bactériennes, anti-spasmodiques, anti-allergiques et sédatives. Elle est utilisée pour traiter le psoriasis, l’eczéma, la varicelle, l’érythème fessier, les plaies à cicatrisation lente, les abcès et l’inflammation des gencives.

3. Pissenlit

Cette plante à fleurs a traditionnellement été utilisée comme tonique pour le foie, utile pour la désintoxication et l’amélioration de la fonction hépatique. Le pissenlit est connu comme un stimulant qui est utilisé pour les troubles rénaux et hépatiques. Il est aussi utilisé pour réduire les effets secondaires des médicaments d’ordonnance, ainsi que pour traiter les infections, les problèmes de vésicule biliaire et la rétention d’eau.

Les feuilles de pissenlit, que vous pouvez préparer simplement en les blanchissant dans de l’eau bouillante pendant 20 secondes pour éliminer leur saveur amère (elles peuvent aussi être ajoutées au jus de légumes), contiennent de nombreux nutriments, dont la vitamine C, la vitamine B6, la thiamine, la riboflavine, le calcium, le fer, le fer, le potassium et le manganèse. Ils sont une source particulièrement bonne de vitamine A et peuvent aussi avoir des propriétés anticancéreuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pourriez aimer