Culture bio

La sécheresse, transition écologique

secheresse transition écologique
0 Partages

Sommes-nous sur le point de vivre un changement majeur de notre environnement ? La transition écologique est-elle déjà en cours en Europe ? D’après les responsables du secteur écologique, la France va devoir vivre avec la sécheresse et des alertes canicules toujours de plus en plus fréquentes dans les années qui viennent.

Vigilance orange pour toute la France

Pendant l’été 2019, le mercure était monté à 40°C, et ce, à plusieurs reprises et dans plusieurs départements français. Après une première alerte, cette même année, 59 départements sont repassés en vigilance orange canicule. Coup dur pour les personnes âgées qui comptaient bien passer des vacances tranquilles.

Le souci c’est que d’après les responsables, il ne s’agissait, là, que d’un premier aperçu. La transition écologique serait déjà en cours et les alertes canicules risquent d’être de plus en plus fréquentes dans les années qui viennent.

Le souci c’est que le problème de la canicule va en conduire à un autre : celle de la sécheresse et, inévitablement, du manque d’eau. Et même si l’on en parle assez peu dans l’Hexagone, le problème du manque d’eau fait tourner la tête des scientifiques et des hauts responsables français depuis plusieurs années.

L’eau : une ressource précieuse qui risque de devenir rare

Invitée dans l’émission LE TÉLÉPHONE SONNE de France Inter, Marillys Macé, directrice générale du Centre d’information sur l’eau (CIE), connait très bien le problème de cette ressource qui risque de devenir rare.

Selon cette dernière, cela fait une dizaine d’années que les collectifs œuvrent par différents moyens pour économiser l’eau. Parmi ces moyens, il y a le fait de traiter les fuites, qui, selon elle, sont passées de 6,5 milliards d’eaux potables perdues vers 2009 à 5 milliards en 2019. 1,5 milliard d’eaux potables économisées donc en 10 ans.

Des actions comme celle-ci doivent se multiplier. 73 départements français étaient déjà concernés par des restrictions d’eau en 2019 et la liste risque de s’allonger dans les années à venir. L’eau deviendra alors une ressource rare partout en France et les responsables s’inquiètent déjà de ce qui pourrait se produire par la suite. Et ce n’est pas sans raison.

France Inter évoque des risques de conflit d’usage pour cause de manque d’eau. « Entre agriculteurs, producteurs d’énergie ou autres industriels, la concurrence pour la précieuse ressource est rude », peut-on lire sur France Inter.

Est-il encore possible d’inverser la tendance ?

Une question qui se pose est : est-il possible d’inverser la tendance ? Cette question reste en suspens. Par contre, Emmanuelle Wargon, du ministère de la Transition écologique, affirme qu’il est possible d’anticiper le manque. Après avoir réuni le Comité national de l’eau en mai dernier, la Ministre déléguée a prévu de prendre les mesures suivantes pour anticiper la sécheresse :

  • Le renforcement de la coordination interdépartementale ;
  • L’harmonisation des mesures de restrictions des usages de l’eau ;
  • Les actions à mener pour éviter toute défaillance d’approvisionnement en eau potable.

Bien évidemment, tout le monde peut contribuer à économiser l’eau et donc à anticiper la sécheresse. De nombreuses actions sont possibles, accessibles et tout le monde peut apporter sa pierre à l’édifice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Related stories