Alimentation

Pourquoi encourager la conversion au bio des agriculteurs ?

conversion bio
0 Partages

La conversion au bio des agriculteurs est encouragée dans toutes les régions de France. Il y va d’une politique de développement durable, qui en ce sens nous touche tous dans l’immédiat et dans un futur plus lointain. 

On encourage la consommation des produits bios depuis plusieurs années, mais on n’a presque jamais encouragé l’agriculture bio. Aujourd’hui, les choses ont changé et on retrouve de plus en plus d’organisations qui œuvrent pour la réversion bio.

Cette nouvelle est très encourageante, mais elle ne devrait pas uniquement toucher les agriculteurs. En effet, la conversion au bio des agriculteurs touche surtout les consommateurs. Alors, quelles sont les raisons qui devraient nous pousser à encourager l’agriculture bio ?

Pour une politique moins polluante et plus saine

L’agriculture bio serait plus chère et chronophage. Cependant, elle permet de produire des denrées plus saines non seulement pour les consommateurs, mais aussi pour la terre. En effet, avec l’agriculture bio, les agriculteurs utilisent des techniques sans pesticides, modification génétique et autres produits chimiques sur leurs productions. Les fruits et légumes qui résultent de cette culture sont ainsi plus riches en vitamines et minéraux, et sont totalement exempts de produit nocif pour la santé. Les terrains de culture pour leur part ne sont pas pollués, et permettent de produire à nouveau de bien meilleurs fruits et légumes.

On encourage la consommation locale et on favorise l’économie de la région

C’est uniquement en achetant local que l’on peut favoriser l’économie locale. Quand on désire voir sa localité mieux se développer encore, on peut donc commencer par encourager la réversion des agriculteurs au bio. Pour cela, on peut tout bonnement consommer les produits réellement bios qu’ils proposent sur le marché. Oui, on va commencer par privilégier les produits du petit producteur pour le faire grandir dans le temps. Pour encourager l’économie locale par le bio, on peut aussi intégrer des associations qui effectuent plusieurs activités à l’année dans cette finalité. Il est aussi possible de soutenir des causes comme celle de la réversion d’Aucy.

La réversion d’Aucy est un bon exemple

La réversion d’Aucy est un bon exemple d’encouragement à la conversion bio des agriculteurs. Cette initiative encourage l’agriculture bio par une politique de vente à pourcentage. Son système consiste à vendre des produits totalement bio, pour ensuite verser des pourcentages aux petits ou grands agriculteurs qui souhaitent revenir au bio. Ce système est très avantageux pour les agriculteurs et les consommateurs eux-mêmes. En effet, l’argent versé aux agriculteurs souhaitant se convertir dans le bio va accroitre les offres en produit bio et fera graduellement baisser le prix de ces bons produits. C’est avantageux pour tout le monde en fin de compte. 

Conclusion 

L’agriculture bio est encouragée parce qu’elle permet de préserver notre santé et celle des générations futures. Grâce à l’agriculture bio, on préserve aussi automatiquement nos terrains de la pollution. C’est le premier pas vers un retour aux terrains de culture sans produits chimiques. L’impact à grande échelle de cette réversion à l’agriculture bio avantage la population mondiale en somme. Encourager la pratique revient à faire un geste écocitoyen pour la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Related stories